mardi 7 juin 2011

Eflatun Pınar – un sanctuaire hittite

Eflatun en turc désigne la couleur violet. Ne vous attendez pas pour autant à découvrir, à environ 25 km de Beyşehir, des eaux aux reflets étranges dans le bassin qui entoure la fontaine hittite. Pas facile à trouver d’ailleurs, si on n’avait pas pris en stop un villageois cheminant au bord de la route et qui rentrait chez lui.


Pourquoi la source aurait été qualifiée de violette ? Bien qu’elle soit considérée comme un lieu de culte et que les personnages représentés sur le bas-relief aient été identifié à des divinités, sa couleur n’a pourtant rien de surnaturelle.
L’explication de sa dénomination est ailleurs…

Eflatun désigne aussi en turc le philosophe Platon. La lettre P n’existant pas dans l’alphabet arabe du turc ancien, Platon avait été surnommé Felatun, déformé en Eflatun.
L’habitude étant prise, l’alphabet latin du turc actuel n’a pas fait retrouver au philosophe l’unanimité sur l’orthographe communément admise.

Eflatun pınar signifierait donc la source Platon. Mais pourquoi lui avoir attribué la paternité de cette source ? WJ Hamilton aurait vu le monument au milieu du 19e siècle et des publications de l’époque évoqueraient cette découverte, mais il serait vraiment sorti de l’oubli au début du 20e siècle par Frederick William Hasluck qui y aurait vu une sorte de talisman pour protéger les habitants de Konya des inondations et en aurait attribué la fondation à Platon.
Bien que les ruines antiques non identifiées à cette époque aient été souvent hâtivement attribuées aux civilisations gréco-romaines, il est quand même surprenant qu’un archéologue ait pu avancer une hypothèse aussi farfelue. Pourquoi donc avoir choisi un philosophe et non pas un des dieux du panthéon hellénique ? Quelqu’un aurait-il la clef de l’énigme ?

Ce qui n’est plus tout à fait un mystère, c’est la présence de ce sanctuaire au milieu de nulle part. D'autres bas-reliefs de même type ont été retrouvés dans d'autres sites hittites, loin de toute agglomération décelée, comme à Yazılıkaya ou à Gavur Kalesi.


Des spécialistes de cette civilisation disparue, Goetze Laroche, Beckman, Lebrun, Deighton, Macqueen, Hawkins, Gonnet, Mazoyer, s’accordent pour souligner l’importance de la relation des divinités du panthéon hittite avec l’eau nourricière.
Le dieu de l'Orage dont la demeure est située dans la montagne, maitrise les eaux qui viennent du ciel et qui coulent des hauteurs. Lui est associée une divinité des Eaux Souterraines qui pourrait être la déesse solaire d’Arinna et dont le nom est souvent transcrit par le sumérogramme de la source. Télépinu, fils du dieu de l’Orage est associé à l’eau par son mariage avec Hatépinu, la fille de l'Océan. Son mécontentement et sa colère se matérialisent par une grande sécheresse.
Des textes traduits du hittite évoquent également des cérémonies d’ablution et mettent en évidence le pouvoir de purification des eaux de sources en de nombreuses circonstances. Des formules analogiques accompagnent parfois les rituels. L’une d’elle est écrite dans le Mythe de Télépinu :
"De même que l'eau dans le réseau d'irrigation ne remonte pas, que de Télépinu la colère, la fureur, la rancœur, ne revienne pas non plus!"

On ne peut qu’être frappé par une similitude avec une habitude, encore très répandue en Turquie et s’apparentant aussi à une sorte de rituel analogique: jeter de l’eau derrière une personne qui part en voyage pour que son périple se déroule aussi facilement que l’eau qui se fraye toujours un chemin, même quand il y a des obstacles. Une bien jolie façon de souhaiter « bon voyage » ! D’où vient-elle ? Peut-être d’une lointaine réminiscence hittite de la déification de cet élément.


En tout cas à Eflatun Pınar le lien entre l’eau et les divinités ne semble faire aucun doute.

Par contre sur le monument des questions restent en suspend… D’autres vestiges retrouvés à Fasıllar (18km de Beyşehir) auraient été destinés à compléter la construction de Eflatun Pınar. Les mystères ne sont pas tous élucidés...

2 commentaires:

  1. bonjour "Entre deux rives"

    Merveilleux endroit de resourcement et envoûtant article, riche en mystères, cela donne envie de voir sur place. Merci

    RépondreSupprimer
  2. As-tu vu le joli moulin qui se trouve à quelques pas de ce joli site ?

    RépondreSupprimer