lundi 3 septembre 2012

Les flots de la Marmara


Les pêcheurs du week-end dans leurs barques à moteur ont l’habitude de voir des dauphins un peu au large.
En voici l’explication qu’ils m’ont donnée. Les saurels, petits poissons à friture (tr = istavrit) sont convoités à la fois par les pêcheurs et par les mulets (tr = kefal) et ces derniers font le régal des dauphins. Ce qui provoque une rude concurrence !
Il arrive que les dauphins à la poursuite de leurs proies s’approchent de la plage et cet été nous ne les avons pas guettés en vain !
Ils sont venus très souvent chasser en matinée à une vingtaine de mètres du bord, surprenant parfois les baigneurs et offrant le spectacle toujours apprécié de leur bondissant déplacement.  Leur popularité depuis l’antiquité ne faiblit pas !
Mais pas moyen de capter en photo le moindre petit bout d’aileron ou de dos luisant … sauf sur un paréo …


Par contre une impressionnante colonie de mouettes a pris le temps de digérer un festin en se laissant bercer longuement par les flots.


Pas de meilleur observatoire qu’un hamac pour contempler ce spectacle ou, en fin de journée, un coucher de soleil… 


1 commentaire:

  1. Ca a l'air vraiment très joli, vous en avez eu un beau séjour ;-)

    RépondreSupprimer