samedi 25 décembre 2010

Le guichet de Nimet Abla à Eminönü

Chacun espère l’année 2011 heureuse et prospère…

Pour faire en sorte que ce souhait se réalise, un petit tour du coté d’Eminönü s’impose. Le quartier a la particularité d’abriter un certain point de vente de billets de loterie nationale (milli piyango), réputé pour porter chance ou plus exactement que son ancienne propriétaire, disparue en 1978, était censée apporter. Les clients croyaient depuis 1937 à sa main chanceuse. Pour ne pas faire fuir un sort favorable il était entendu qu’on mettait, sans jeter le moindre coup d’œil au numéro jusqu’au jour du tirage, le billet dans sa poche. Aujourd’hui son neveu a pris la relève et la popularité du lieu ne se dément pas.
A quelques jours du nouvel an, comme chaque fin décembre, la file d’attente devant le très célèbre guichet de Nimet Abla s’allonge irrémédiablement au fil des heures, malgré la multiplication des vendeurs alentour qui essayent de convaincre les passants que leurs billets peuvent aussi apporter la fortune… Si certains restent sobres et classiques, reconnaissables à leur traditionnelle casquette, d’autres misent sur l’originalité !


Les enfants ont vite fait leur choix. Leur préférence va vers cet étrange "Père Noël" en kaftan turquoise, coiffé d’un turban d’opérette couvrant des cheveux grisonnants.
 ...
...
A-t-il retenu la leçon de l’illustre Nimet Abla qui, bien avant la généralisation du marketing, avait trouvé les méthodes pour motiver et fidéliser sa clientèle. La boite de sucre offerte à tout acheteur, le billet de loterie toujours présenté dans une enveloppe à son effigie, une liste avec adresse des clients pour pouvoir les informer au plus vite quand ils avaient gagné… sans oublier le côté relation publique en ne manquant pas de communiquer aux journaux toutes ses ventes de billets gagnants !
 L’argent ne fait pas le bonheur dit-on mais apparemment nombreux sont ceux qui continuent à penser qu’il y contribue ! Les souhaits pour la nouvelle année reposent sur le tirage du gros lot… ou d’un petit pécule qui serait envoyé du ciel par Nimet Abla.

1 commentaire:

  1. Merci de me faire penser à acheter un billet... et toi ???

    RépondreSupprimer