lundi 23 septembre 2013

Embarquement pour le Bosphore

Pour reprendre contact en douceur avec la vie stambouliote, la proposition de La Passerelle ne pouvait mieux tomber. La matinée brunch sur les flots, entre deux rives, s’est dégustée avec délectation, de Kabataş à Beykoz et retour.





Le ciel, par moment menaçant, a rappelé l’inéluctable passage de l’été à l’automne, mais a eu la clémence d’épargner l’embarcation. Nous n’en espérions ni plus ni moins…


Une parenthèse d’insouciance, cheveux au vent, avant d’être rattrapé par le quotidien et l’actualité du monde…















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire